Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Aide spécifique pour les commerces multi-activités

Les commerces multi-services, situés en zones rurales, peuvent bénéficier d’une aide financière spécifique proposée par le gouvernement et gérée par le réseau des CCI.
Aides & subventions
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Lundi 9 août 2021

Soutenir les commerces multi-activités des zones rurales, tel est l’objectif de la nouvelle aide proposée par le gouvernement. Ces commerçants, parfois les derniers de leur commune, sont restés ouverts pendant la crise sanitaire car leur activité principale était considérée comme essentielle, mais ont vu leur activité secondaire plus rentable fermée administrativement. Boulangerie-salon de thé, bar-tabac, ferme-auberge, ils n’ont pas bénéficié du fonds de solidarité alors que les conséquences économiques de la pandémie ont déstabilisé leur modèle économique.

Pour les relancer, le gouvernement a confié au réseau des chambres de commerce et d’industrie (CCI), mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour assurer un accompagnement de proximité des entreprises, le soin de mettre en place et de gérer ce dispositif.

Le réseau des 125 CCI s’appuie sur sa proximité avec les entreprises et son maillage territorial, pour remplir cette mission.

 

Accéder à la plateforme

 

 

Conditions d'attribution

L’aide est ouverte aux entreprises qui remplissent, cumulativement, les conditions suivantes :

  • Avoir été créées au plus tard le 31 décembre 2020 ;
  • Avoir une résidence fiscale en France ;
  • Être situées dans une commune rurale tel que listée dans le décret n° 2021-960 du 20 juillet 2021 ;
  • Avoir une activité principale telle que listé dans le décret n° 2021-960 du 20 juillet 2021 et avoir au moins une activité secondaire ;
  • Avoir au moins une des activités secondaires ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ininterrompue entre le 1er novembre 2020 et le 1er mai 2021 ;
  • Ne pas être éligibles au fonds de solidarité et ne pas avoir perçu le fonds de solidarité au cours du premier semestre 2021 ;
  • Avoir subi une perte de chiffre d’affaires égale ou supérieure à 10 % entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 par rapport à la même période en 2019 ou à la période de référence ;
  • Ne pas faire partie d’un groupe.

Montant de l'aide

L’aide est égale à 80 % de la perte de chiffre d’affaires constatée entre janvier 2021 et juin 2021 et la période dite de référence (janvier juin 2019 par exemple pour les entreprises créées avant le 1er janvier 2019), dans la limite de 8 000 €.

Le montant de l’aide est calculé par un expert-comptable, tiers de confiance à partir du chiffre d’affaires, sur la période éligible concernée de six mois (janvier-juin 2021).