Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Collectif France DM22

Découvrez le portrait d'Arnaud Renouf, Président et Co-fondateur de DATEXIM – Collectif France DM22. 
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Vendredi 25 novembre 2022

Arnaud Renouf est le président de Datexim. Solution unique et innovante pour révolutionner le dépistage du cancer du col de l’utérus : Datexim transforme le dépistage du cancer du col de l’utérus avec la seule Intelligence Artificielle d’assistance au diagnostic marquée CE.

 

Arnaud Renouf - Datexim

Arnaud Renouf - Datexim

 

Avec Ludovic Toledo de Dedienne Sante (Occitanie) et de Yves Guyard de Fimco (Occitanie), Arnaud Renouf coordonne les premières actions de FranceDM22 visant à sensibiliser les pouvoirs politiques français et la Commission Européenne aux difficultés induites par l’application des nouveaux règlements, être force de proposition pour améliorer la situation et porter les revendications au niveau politique. L’objectif est de sauvegarder un secteur industriel innovant, dynamique, créateur d’emplois et de valeur économique, mais fragilisé par les contraintes règlementaires européennes.

 

Compte-tenu du faible nombre d’organismes certificateurs habilités, du nombre conséquent de dispositifs médicaux à certifier à l’échelle européenne (plus de 24 000), des délais de certification de 12 à 18 mois, le collectif France DM22 s’inquiète des conséquences dramatiques que pourraient avoir l’échéance fixée au mois de mai 2024 de mise en œuvre du nouveau règlement européen. Cela signifie que d’ici au troisième trimestre 2022 au plus tard, les entreprises productrices de dispositifs médicaux, dont certaines pépites de notre territoire, doivent avoir engagé leur démarche de certification. Certaines pourraient être tentées de privilégier une autorisation américaine de la FDA plutôt qu’un marquage CE. Cela freinerait sévèrement l’innovation locale et pourrait faire craindre une perte d’indépendance européenne en termes de sécurité sanitaire, voire pire, une pénurie de certains dispositifs médicaux essentiels.

 

Constitué pour et par des industriels français fabricants de dispositifs médicaux (DM) et de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DM DIV), le collectif a pour objectif de promouvoir la qualité des dispositifs médicaux français tout en assurant leur respect aux exigences réglementaires en termes de sécurité des patients et de performance. FranceDM22 sera le relais de ses membres afin de défendre leurs intérêts dans le contexte de l’application des nouveaux règlements européens (en cours pour le MDR appliqué aux DM ou en phase de l’être pour l’IVDR appliqué aux DM DIV).

 

Préserver et améliorer la sécurité des patients, protéger et créer des emplois en France, innover en santé pour améliorer la qualité des solutions et des outils à disposition de nos médecins, chirurgiens et autres personnels soignants sont les valeurs essentielles partagées par ce collectif et auxquelles tous les membres sont fortement attachés.