Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Focus Métier - Développement durable

Les CCI ont, depuis plusieurs années déjà, fait de la performance énergétique des entreprises un thème central de leurs actions. Elles disposent d’outils, d’expertises et de retours d’expériences en mesure de générer un effet de levier significatif et rapide.
RSE
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 26 septembre 2022

Dans la continuité de l’offre de formation Masterclass RSE proposée aux entreprises depuis 2021, la CCI Caen Normandie accompagne les entreprises dans leurs actions pour réduire leur impact environnemental, et plus spécifiquement diminuer leur empreinte carbone, notamment par des actions de sobriété énergétique.

 

« Référent de la mission  Développement Durable pour la CCI Caen Normandie, je reçois de plus en plus d’appels d’entreprises inquiètes de l’augmentation des charges d’énergie, mais aussi d’eau ou de déchets. Lorsqu’elles ont des projets de développement ou de rénovation, elles me posent la question du choix de matériel, de choix du fournisseur ou des aides auxquelles elles peuvent prétendre.

 

Les entreprises principalement concernées sont les industrielles qui ont parfois un process énergivore, mais aujourd’hui toutes les entreprises sont impactées par ces problématiques, commerçants, professionnels du tourisme, même les activités de services.

 

En savoir plus

 

Les entreprises me sollicitent pour une information, un conseil technique, parfois un diagnostic pour y voir plus clair et faire les bons choix. Dans ce cas, je me rends dans l’entreprise : je me base sur les données de consommation d’énergie (factures…) et sur les données techniques de l’entreprise, l’observation du process, l’usage des machines, les pratiques, en cherchant les gaspillages éventuels (éclairage, chauffage, froid, air comprimé…). Mon but est de déterminer les enjeux prioritaires pour l’entreprise, les gains rapides qu’elle peut faire, en distinguant les actions à coût nul ou limité, de celles nécessitant des investissements. Nous pouvons ensuite aborder la question des dispositifs d’aides auxquels l’entreprise pourrait prétendre si elle réalise ces investissements. L’idéal est que l’entreprise définisse un plan d’action, des indicateurs de progrès, forme un référent en interne, qui aura pour rôle de sensibiliser les salariés, car des gains de consommation passent également par les bonnes pratiques des équipes ».

 

En savoir plus

 

Contact

Julien Aubert-Dozeville

02 31 54 55 88