Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Fonds de revitalisation

Les entreprises de plus de 1 000 personnes qui procèdent à un licenciement économique (ou plan de départ volontaire) impactant le territoire économique concerné, ont une obligation de revitalisation qui a pour objet de participer à la récréation des emplois détruits.
Fond de revitalisation
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 28 novembre 2022

L’obligation de revitalisation se traduit par la signature d’une convention entre l’Etat et l’entreprise. Cette convention précise le niveau d’engagement financier et les mesures à mettre en œuvres permettant la création d’activités, le développement des emplois et l’atténuation des effets des licenciements sur le territoire concerné.

 

Exemples d’actions :

  • Aide directe à l’emploi comme des subventions ou de prêts
  • Aide à la reconversion de sites
  • Financement d’études prospectives
  • Soutien aux structures d’insertion par l’activité économique ou de l’ESS
  • Soutien aux entreprises sous-traitantes

 

La CCI Caen Normandie a souhaité devenir un acteur opérationnel des conventions de revitalisation. Nous avons sollicité la Direction Départementale de l'Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS) pour avoir une prise en charge de notre action Gestion de projet qui permet d’accompagner les entreprises dans leur développement. La DDETS nous a alors mis en contact avec une entreprise qui avait une obligation de revitalisation sur le Calvados. Convaincu par la pertinence de cette action, l’entreprise concernée a décidé de nous accompagner dans la prise en charge de notre action Gestion de projet auprès de nos clients.

 

Plus d'informations : 

François Colombel

07 85 52 62 95