Communication institutionnelle

CIP : Un numéro d'urgence pour les chefs d'entreprise en difficulté

Le 22/07/2019

Mots-clés :

La vie d’une entreprise n’est pas un long fleuve tranquille : fléchissement d’activité, survenance d’évènements internes ou externes, perte ou défaillance d’un client important, politique agressive de concurrents, etc. Ces difficultés font partie de la vie quotidienne des entreprises mais sous-estimées, elles peuvent les conduire à leur perte. Or, l’expérience montre que l’anticipation des difficultés permet dans 80% des cas d’augmenter les chances de les dépasser et donc d’éviter les défaillances.

 

Le Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) est une véritable plate-forme d’accueil et d’écoute des chefs d’entreprise, sur l’ensemble du territoire national grâce à une soixantaine de CIP territoriaux. Les banquiers et experts-comptables, interlocuteurs de proximité des chefs d’entreprise, sont incités à communiquer le numéro d’urgence du CIP si nécessaire.

 

À Caen, le CIP en place depuis le 1er février 2017, a pour dispositif central : « Les Entretiens du CIP» dans les locaux de la CCI Caen Normandie. Il permet aux chefs d’entreprise d’être reçus de manière confidentielle, anonyme et gratuite par un trio d’experts : un expert-comptable ou un commissaire aux comptes, un avocat, un ancien juge du tribunal de commerce et parfois un conseiller CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) ou CMA (Chambre de Métiers et de l’Artisanat). Ces entretiens permettent d’informer et d’orienter le chef d’entreprise aux prises avec ses difficultés financières. Souvent, le chef d’entreprise sort de l’entretien plus apaisé et redynamisé, voire même rassuré. A minima, il sera plus serein pour se présenter devant le tribunal de commerce.

 

Aux premiers signes de difficultés, le chef d’entreprise est invité à contacter de manière anonyme et gratuite la permanence du CIP de Caen au 07 87 06 35 99. Le dirigeant pourra s’exprimer librement en toute confidentialité auprès d’un conseiller qui l’orientera selon les problématiques abordées.

 

QUELQUES CHIFFRES CLÉS

  • Depuis 2017, 180 appels ont donné lieu à 150 rendez-vous pour des entreprises de 0 à 120 salariés
  • Depuis 2017, plus de 60% des entreprises qui ont appelé le CIP n’ont pas de salariés. Les 40% restants ont des salariés et cela représente 390 salariés touchés par les difficultés de l’entreprise
  • En 2019, sur ces 6 derniers mois, ce sont 46 appels et 35 rendez-vous

 

Télécharger le communiqué de presse