MoHo de Caen lancement des travaux

Publié le 08/06/2018

Le premier collider d’Europe ouvrira ses portes en 2020 à Caen. 7 500 m² pour inventer le monde de demain...

MoHo de Caen - CCI Caen Normandie

Situé à deux pas de la gare de Caen, sur les rives de l’Orne, le chantier du Moho (contraction de MOsaïc HOuse) débute tout juste. Sur 7 500 m², en lieu et place de l’ancienne concession Renault, trônera désormais un lieu unique en son genre destiné à faire coexister des publics différents (particuliers, entreprises, chercheurs, étudiants…) pour travailler ensemble et surtout, innover.

Au total, cette opération s’élève à 25 millions d’euros, dont 18 millions d’investissement immobilier portés par Caen la Mer pour racheter et rénover l’ancienne succursale automobile. Par ailleurs une campagne de mécénat lancée auprès des entreprises emblématiques de la région a déjà permis de rassembler 5 millions d’euros : Crédit Agricole de Normandie, Agrial, Hamelin, Laboratoires Gilbert, Legallais… Des entreprises nationales sont également intéressées par ce projet, à l’image de Schneider Electric qui vient d’officialiser son engagement aux côtés de MoHo.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Caen Normandie, qui figurait parmi les premiers soutiens de ce projet, a également souhaité s’investir auprès du MoHo : d’une part financièrement, pour faciliter le décollage du projet, et d’autre part via un programme conçu en commun avec le MoHo pour accompagner les PME dans leur digitalisation, Normandy Lean Studio.

 

« Nos sociétés ont trop tendance à se refermer sur elles-mêmes. Or les enjeux de demain, défis migratoires et environnementaux entre autres, sont tels qu’il est impossible de les aborder isolé dans son coin. Le concept du Collider, c’est justement cela, travailler ensemble, forts de nos expériences et de nos compétences, de manière pérenne », explique Olivier Cotinat, co-fondateur MoHo.

A ses côtés, Nicolas Géray, lui aussi co-fondateur Moho, complète. “Pour reprendre une image qui nous tient à coeur et qui parle au plus grand nombre, en juin 1944, lors du Débarquement, 156 000 jeunes venus de 14 pays différents sont venus ici pour contribuer à la libération de l’Europe et créer le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. C’est cette source de rassemblement qui nous inspire et qui fait que nous souhaitons que Moho soit tant un lieu de travail avec les écoles de la région qu’un lieu de résidence pour des chercheurs internationaux”.

Ainsi, sur les 7 500 m² de cet espace unique en Europe (le seul autre exemple de Collider est actuellement en cours de réalisation sur le Campus de Berkeley, aux Etats-Unis), 1 500 m² seront consacrés au grand public, en accès gratuit, comprenant un espace enfant, un espace d’apprentissage collectif avec des salles de classes, des séances de codage… Le reste, la “zone abonnés”, comprendra un espace co-working et des bureaux d’une capacité de 500 sièges, des salles de réunion ou de cours…

“Ce qui se dessine ici, c’est un projet hyper ambitieux, qui est porté par tous, public et privé. C’est le symbole du collectif qui avance et qui gagne auquel nous ne sommes pas suffisamment habitués”, souligne Hervé Morin, président de la Région Normandie, partenaire aux côtés de Caen la Mer et de Normandie Aménagement sur cette opération.

Voir toutes les actualités