Sensibilisation des commerçants sur les cambriolages

Soyez vigilant - Sensibilisation des commerçants sur les cambriolages

Publié le 29/11/2017

A l’approche des fêtes de fin d’année, vos commerces et ateliers constituent une cible privilégiée pour les malfaiteurs. Par conséquent, les gendarmes de la communauté de brigades de votre localité vont, comme tous les ans, accentuer les services de surveillance diurne et nocturne pour prévenir les vols ou les agressions dont vous pourriez être victimes.

La gendarmerie du Calvados propose de vous donner quelques conseils pratiques de prévention et de sensibilisation contre le vol et les agressions.

QUELLES SONT LES MENACES ?

  • Intrusion de personnes (vol à I’étaIage, vol avec violences, vol à main armée, cambriolage, effraction, vol de coffre...).
  • Vols de /dans véhicules.
  • Vols par ruse (fausses qualités, complices, demande de renseignements, autres diversions, faux étiquetages).
  • Moyens de paiement frauduleux (cartes volées ou contrefaites, chèques volés, faux chèques, fausse monnaie, chèques sans provision).

 

HABITUDES PRÉVENTIVES

Relatives à I’aménagement des commerces

  • Neutraliser toutes les ouvertures, surtout les issues secondaires, entrée personnel, portes de livraison en période de fermeture (pose de rideaux métalliques, barreaux...).
  • Aménager votre espace de vente. limiter Ie nombre d'affiches sur la devanture, éviter de  disposer des présentoirs trop proches de la sortie et non protégés, disposer les marchandises de valeur en certains endroits du magasin couverts par la surveillance naturelle ou les moyens de protection installés...
  • Utiliser des moyens  mécaniques et électroniques (visibles ou discrets) pour lutter contre la démarque inconnue.
  • Installer un rideau métallique à lames pleines perforées avec un dispositif anti-dégondage et d'un verrouillage de qualité pour protéger votre devanture.
  • Installer un système électronique de protection (détecteurs, alarme, vidéoprotection...).

Relatives à la manipulation des sommes

  • Garder le minimum  d’argent dans le tiroir-caisse.
  • Encourager le paiement électronique.
  • Demander aux clients de payer le montant exact de la transaction ou en petites coupures, dans la mesure du possible.
  • Varier les heures de retrait du contenu de la caisse.
  • Répartir I’encaissement en plusieurs points.
  • Lors des opérations bancaires (retraits ou dépôts), éviter I’habitude (jour, heure, itinéraire) et conserver les fonds sur soi en ayant un objet pour créer une diversion (sacoche vide à la main par exemple...).
  • Déposer Ie plus rapidement possible les grosses coupures.
  • Installer et utiliser un coffre-fort de dépôt.
  • Afficher des panneaux visibles à L’entrée et près  des caisses : "établissement sécurisé" ou "établissement télé-surveiIlé" - "fonds protégés dans automate à ouverture retardée" - "Ie personnel n'a pas accès aux fonds"...
  • Piéger l’encaissement en relevant les numéros d’une petite liasse de billets. La liste doit être séparée de la liasse piégée.

Relatives a la prise en compte des auteurs

  • Être vigilant en permanence, afin d'appréhender tout événement anormal dans le magasin ou aux abords lors de l’ouverture, de la fermeture et pendant les horaires de fonctionnement.
  • Saluer automatiquement toute personne qui entre dans le magasin. II faut être amical et regarder brièvement droit dans les yeux.
  • S’il y a une personne suspecte dans la file d’attente, demander à la personne qui la précède si elles sont ensemble. Cela incitera la personne interrogée à se retourner pour regarder l’individu en question.
  • Cette action peut contribuer à décourager les voleurs.

 

COMMENT RÉAGIR ?

En cas de situation suspecte :

  • Se montrer curieux sans prendre le moindre risque.
  • Signaler tout véhicule ou comportement suspect à proximité des commerces et/ou des habitations.
  • Alerter discrètement la gendarmerie en cas de règlement avec un faux moyen de paiement.
  • Communiquer à la gendarmerie toute information même si elle vous parait ordinaire.

En cas d’agression

  • Observer votre agresseur pour donner un signalement précis.
  • Noter son moyen de locomotion et sa direction de fuite.
  • Mémoriser le type, numéro et la couleur du véhicule.
  • Maintenir les lieux en l’état jusqu’à l’arrivée de la gendarmerie.

 

Dans tous les cas, l’alerte rapide de la gendarmerie peut faire échouer une agression ou permettre une interpellation rapide des auteurs.

En cas d’urgence, composez le 17.

Voir toutes les actualités